“Marie, donnez-moi un cœur enflammé pour Jésus” par le R. P. Marie-Joseph Lagrange des Frères prêcheurs

« Marie, donnez-moi un cœur enflammé pour Jésus »

« Pour moi, tous mes vœux ont été exaucés, la Ste Vierge Marie, à laquelle je me suis consacré de nouveau à ma tonsure, m’a présenté elle-même à Saint-Maximin, le Jour de sa Nativité et le jour du Très Saint Rosaire. Puisse-t-elle être toujours ma Mère, ma Maîtresse, ma Reine, ma Dame, ma Patronne, ma Protectrice, mon Avocate auprès de Jésus : puisse-t-elle me donner un peu de l’amour dont son cœur était enflammé pour Jésus ; ô Marie, conduisez-moi par le plus court chemin au cœur de Jésus. Guérissez ma mère qui est votre enfant : je mets tous les miens sous la garde  de votre Cœur Immaculé. » (Novice à Saint-Maximin (Var), le 21 novembre 1879)[1]

« Pousser comme un champ de blé »

« Jésus est dans la Ste Écriture, dans l’oraison, dans mes frères : dans la Ste Écriture il se montre lui-même à moi, l’oraison est un entretien avec lui, mais c’est dans mes frères que je puis lui rendre tout ce qu’il me donne. Pratique : ne pas s’inquiéter seulement de leur être agréable ou de les édifier par de bonnes paroles ; il y a du self, [2] il y faut prendre garde, sans contrainte ; l’essentiel est de s’édifier d’eux, de les faire parler.

La sainteté n’est qu’une correspondance à la grâce, et encore dans quelle proportion !

La Ste Vierge Marie, modèle de l’amour pur. – Marie-Madeleine, de l’amour pénitent. Les Apôtres, de l’amour généreux et constant.

Vivez de prière.

Je voudrais être abandonné et confiant non seulement comme un enfant, mais comme un champ de blé (Marc[3]) : le soleil vient, l’éclaire, l’échauffe, le blé pousse, produit des épis et du grain ; il y tombe aussi de la pluie, et les nuits succèdent aux jours, mais les épis ne savent pas et poussent tout droit » (Journal spirituel, inédit, 28 mars 1880, Pâques)[4].

 

Fr. Manuel Rivero o.p.
Vice-postulateur de la cause de béatification du père Lagrange o.p.

[1]M.-J. Lagrange, Journal spirituel, premier cahier, transcrit par le frère Renaud Escande, révisé par le frère Bernard Montagnes.

[2] Self : c’est-à-dire recherche de soi-même.

[3] Évangile selon saint Marc 4, 26-27 : « Il en est du Royaume de Dieu comme d’un homme qui aurait jeté du grain en terre : qu’il donne et qu’il se lève, nuit et jour, la semence germe et pousse, il ne sait comment. »

[4] M.-J. Lagrange, Journal spirituel, premier cahier, transcrit par le frère Renaud Escande, révisé par le frère Bernard Montagnes.

French Italian English German Spanish Chinese Haitian Creole Malagasy Portuguese, Brazil Portuguese, Portugal Tagalog