Lettre du pape Benoît XV au père Cormier

Cité du Vatican, le 8 janvier 1915

Cette lettre a été donnée par le Père Cormier au Père Lagrange. Elle atteste l’empressement avec lequel le pape, sur proposition du maître de l’Ordre des prêcheurs, reçoit le directeur de l’École biblique. On sait que l’audience, extrêmement bienveillante, a surtout porté sur la situation en Palestine, dont Benoît XV se préoccupait, et sur le sort des établissements religieux français.

« Mon Révérend Père,
En réponse à votre lettre du 6, je vous propose de m’envoyer le Père Lagrange aujourd’hui à quatre heures : je me rappelle de l’avoir connu autrefois, mais je serai charmé de le recevoir aujourd’hui.
Merci des magnifiques photographies du Collège Angelico, et que, par l’intercession de saint Dominique, le Seigneur nous comble tous de ses grâces. Benedictus P.P. XV »

(La Revue du Rosaire, n° 177, mars 2006)

Note. Louis Stanislas Henri Marie Cormier est né le 5 décembre 1832 à Orléans. Prêtre en 1856, il entre aussitôt dans l’ordre de saint Dominique où il reçoit le prénom de Hyacinthe Marie, Maître des novices et prieur à Corbara (Corse), premier provincial de la Province de Toulouse rétablie, il est élu 76e Maître de l’Ordre des prêcheurs en 1904, charge qu’il assurera jusqu’en 1916, année où il meurt à Rome le 17 décembre. Il a été béatifié par le pape Jean-Paul II le 20 novembre 1994. Il est fêté le 21 mai. La correspondance entre le Père Cormier et le Père Lagrange a été publiée par le frère Bernard Montagnes o.p. : Exégèse et obéissance. Correspondance Cormier-Lagrange (1904-1916), Paris, J. Gabalda Éditeurs, 1989.