La mort du Père Lagrange par Marie Ephrem Lauzière, o.p.

« Je m’abandonne à Dieu »[1]


« Le Père Lagrange s’est éteint au couvent de Saint-Maximin (Var) le 10 mars 1938, à l’âge de 83 ans et trois jours, entouré de toute la communauté dominicaine qu’une fraternelle et très émouvante prière unissait au grand religieux que Dieu allait rappeler à Lui.

Le malade remercia le médecin des soins qu’il lui avait donnés et dans une paix sereine articula cette phrase qui fut la dernière que de lui-même il prononça : « Je m’abandonne… à Dieu !«  Vers une heure du matin, il fit des efforts pour parler. On entendit : « Jérusalem ! …Jérusalem ! »

Le Salve Regina que l’Ordre dominicain entonne aux derniers instants de la vie des siens, comme pour inviter la Vierge à assister, pour l’adoucir, à l’agonie du Frère prêcheur, fut chanté doucement. La prière des agonisants le suivit. La prière  Partez âme chrétienne [2] avec ses invocations et ses oraisons au Christ, à Notre-Dame, à saint Joseph, venait très exactement d’être terminée. Les assistants les plus proches perçurent le dernier soupir. Il était 9 heures 20.

Le Subvenite [3] et le De Profundis [4], prières pour les morts, furent récités à la suite. Le Père Lagrange était entré pieusement et doucement dans la vie éternelle. »

(La Revue du Rosaire, n° 195, novembre 2007)


Notes    (↵ returns to text)

  1. Frère Marie Ephrem LAUZIERE o. p. Extraits de La vie dominicaine, avril, 1938.
  2. Partez de ce monde, âme chrétienne,
    au nom de Dieu le Père tout-puissant, qui vous a créée;
    au nom de Jésus-Christ, Fils du Dieu vivant, qui a souffert pour vous;
    au nom du Saint-Esprit, qui a été répandu sur vous;
    au nom des Anges et des Archanges;
    au nom des Principautés et des Puissances;
    au nom des Chérubins et des Séraphins;
    au nom des Patriarches et des Prophètes;
    au nom des Saints Apôtres et Évangélistes;
    au nom des saints Martyrs et Confesseurs;
    au nom des saints Moines et Ermites;
    au nom des saintes Vierges;
    au nom de tous les Saints et Saintes de Dieu.

    Que votre demeure soit aujourd’hui dans la paix, et votre séjour dans la céleste Jérusalem.
    Par Jésus-Christ Notre-Seigneur.

  3. « Venez saints du Ciel, portez-lui secours. Allez à sa rencontre, anges du Seigneur. Venez pour accueillir cette âme et la présenter devant la face du Dieu très-haut … ».
  4. Psaume 129 « Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur, écoute mon appel … »