Témoignages de S. E. le cardinal Poupard

Parmi ceux-ci, je me dois de mentionner l’humble religieux dominicain, fondateur de l’École biblique de Jérusalem puis de la Revue biblique, le Père Marie-Joseph Lagrange. Face au drame intellectuel de la critique rationaliste, ce « pionnier qui a su opérer les discernements nécessaires sur la base de critères sûrs », selon les mots de Jean-Paul II, retourne au profit du croyant l’arme de l’ennemi, si bien que ses principes sont unanimement admis de l’exégèse historico-critique.

Son Éminence, le cardinal Poupard, Président du Conseil pontifical de la Culture, Rome, Athénée pontifical Regina apostolorum, le 1er décembre 2001.

http://www.revue-kephas.org/02/1/Poupard25-35.html

––

« La pensée française ou la sainteté de l’intelligence […] le Père Lagrange, ce pionnier patron des exégètes, maître des discernements nécessaires, d’une fidélité exemplaire. »

Cité par Son Éminence, le cardinal Poupard, Président du Conseil Pontifical de la Culture, au cours de sa conférence au Centre d’études Saint-Louis-de-France à Rome, le 23 novembre 1995.