Écho de notre page Facebook : septembre 2018

30 septembre 2018

Saint Jérôme dans l’oeuvre du père Lagrange o.p.

Saint Jérôme-autel Basilique St-Etienne. Jerusalem

Le père Lagrange avait un cahier de notes scientifiques prises en 1905 afin de préparer un livre sur le Royaume de Dieu … Voilà une échappée révélant à quelle source le père Lagrange puisait son inspiration. De façon moins personnelle, dans les Conseils pour l’étude, qu’il adressait aux jeunes dominicains venus dès 1890-1891 faire leur théologie à Jérusalem, sans doute alléguait-il, à travers des citations de saint Jérôme et de saint Augustin, sa propre expérience chrétienne.

Contemplation : « Je te le demande, frère très cher, vivre au milieu de ces textes sacrés, les méditer, ne rien connaître, ne rien chercher d’autre, ne crois-tu pas que c’est déjà, dès ici-bas, habiter le royaume céleste ? » (Jérôme, au prêtre Paulin, LIII, 10)

Prédication : « Un homme parle avec d’autant plus ou d’autant moins de sagesse qu’il a fait plus ou moins de progrès dans la science des saintes Écritures. » (Note de cours, ASEJ, fonds Lagrange).

 

Note : Saint Jérôme et le lion ?

La légende dorée raconte l’histoire de la rencontre du saint et du lion. Se promenant dans le désert saint Jérôme se retrouve en face d’un lion qui, au lieu de l’attaquer, se lèche la patte d’un air malheureux.

Saint Jérôme, plein de pitié, retire l’épine qui le blessait. Accompagné du lion reconnaissant, il rejoint son monastère où le fauve jette d’abord l’effroi et la crainte. Mais devant sa douceur et son affection pour le saint, les moines se prennent d’amitié pour le lion et le chargent de garder l’âne du monastère. Mais un jour, le lion revient seul car des bédouins avaient enlevé l’âne. Accusé de l’avoir mangé, le lion subit avec patience et humilité la pénitence qui lui fut infligée, puis disparut. Il retrouva les voleurs, les mit en fuite puis ramena l’âne au monastère mais, épuisé par ses recherches, il expira aux pieds de saint Jérôme.

 

27 septembre 2018

Saint Vincent de Paul par Simon François de Tours (17e)

Saint Vincent de Paul, le père Marie-Joseph Lagrange o.p. et la charité

Saint Vincent de Paul, patron des œuvres charitables

En ce jour de fête de ce grand saint, nous pouvons relire cette pensée  du père Marie-Joseph Lagrange sur la charité, toujours actuelle aujourd’hui, :

« Parmi les moyens les plus efficaces pour toucher le cœur des enfants, lutter contre leur égoïsme, contre l’attrait du plaisir, avant bien des instructions publiques ou privées, je pense encore qu’il faut placer la visite des pauvres à domicile, à leur propre foyer. Il existait au petit séminaire une conférence de Saint-Vincent-de-Paul, très assidue à cet office, et c’était un honneur d’en faire partie. »

15 septembre 2018

Notre-Dame des Sept-Douleurs, extrait d’un article de fr. Réginald o.p.

Vierge affligée-Soeur Plautilla Nelli, dominicaine (16e)

Le P. Lagrange en créant l’École biblique de Jérusalem, puis deux ans après une Revue trimestrielle, la célèbre Revue biblique et un peu plus tard une collection de livres : Les Études bibliques, faisait remporter à l’Église la victoire sur le terrain même de la science. « Madame Sainte Marie a donné la victoire à son chevalier. » (P. Lagrange)

Une victoire suppose un combat, un combat, à son tour, des armes. Quelles étaient celles du P. Lagrange ? Un travail assidu, et le Rosaire, diront tous ceux qui l’on connu, et en réalité, elles ne faisaient qu’un. Cette victoire … ce fut au prix de sa souffrance que le P. Lagrange l’acheta, et bien peu ont communié aussi réellement que lui au Mystère de Notre-Dame des Sept-Douleurs.

(extrait d’un texte du fr. Marie-Réginald Loew, o.p., disciple du père Lagrange, paru dans la Revue du Rosaire, n° 10-11, octobre-novembre 1939.)

14 septembre 2018

Croix libanaise

L’Exaltation de la Sainte Croix ou la fête de la Crois Glorieuse, par Marie-Joseph Lagrange o.p.

« Ô Croix, dressez-vous dans mon âme, pour m’unir à Jésus : surtout réformer les passions et résister aux tentations.

Abandonner sa volonté, se livrer à Dieu ! » (Marie-Joseph Lagrange, Journal spirituel, 14 septembre 1883.)

 

 

12 septembre 2018

Le Saint Nom de Marie dans les écrits du père Lagrange o.p.

Pour le nom de Marie, une multitude de livres et d’articles ont vu le jour à la recherche de la bonne explication.
Le père Lagrange retient celle de « dame » ou « princesse » en harmonie avec la pratique de l’Église qui se confie à l’intercession de la Vierge Marie sous le vocable de « Notre-Dame ». (Manuel Rivero, o.p. Le père Lagrange et la Vierge Marie. Méditations des mystères du Rosaire, Cerf, 2012.)

Dans ses écrits le P. Lagrange invoque sans cesse la Vierge Marie, et particulièrement dans son Journal spirituel :

Madonna (détail)-P. Perugino-15e-Madonna in trono col Bambino tra i Santi Giovanni Battista e Sebastiano

Ave Maria !

Ô Marie, Immaculée Conception,
Marie, Mère de Jésus,
Vierge Marie, ma Dame Mère, Reine et Maîtresse,
Marie, Mère pleine de grâces,
Marie, ma Mère,
Marie, Mère du Verbe, Patronne des Prêcheurs,
Marie, modèle de l’amour pur,
Marie Immaculée, Mère de Dieu,
Ô Marie, ma Dame, mon Avocate, ma Patronne, mon Guide, ma Reine, ma Mère !
Notre-Dame Marie Immaculée,
Marie Immaculée, Reine du Rosaire,
Marie, ma Mère,
Sainte Marie,
Marie, Miséricorde,
Marie, Confiance,
Marie, Médiatrice,
Marie, Réparatrice,
Marie, Rose mystique,
Marie très pure,
Marie, la première frappée,
Marie, Reine des cieux, Reine de ma vie,
Marie, Reine de la Vérité, la Lumière,

Priez pour nous !

 

10 septembre 2018

Messe-anniversaire mensuelle pour la béatification du père Marie-Joseph Lagrange o.p., par Manuel Rivero o.p.

Ce 10 septembre 2018, comme chaque mois à la même date, nous sommes en union de prières avec fr. Manuel Rivero, o.p., qui célèbre la messe aux intentions particulières des amis de l’association du père Lagrange et pour sa prochaine béatification.

Prière pour la glorification du Serviteur de Dieu Marie-Joseph Lagrange, dominicain.

Père saint, tu as mis en ton serviteur le frère Marie-Joseph Lagrange, le désir de la vérité et un goût passionné pour la Parole de Dieu.

À la lumière de la Loi de Moïse, des Prophètes et des Psaumes, il a scruté le mystère de Jésus Christ et son coeur est devenu brûlant.

Avec la Vierge Marie, il a médité l’Évangile dans la prière du rosaire.

Il a voué son existence à l’étude scientifique de la Bible dans l’harmonie évangélique de la foi et de la raison afin de sauver les âmes perturbées par la critique scientifique.

Ceux qui l’ont connu ont témoigné de sa foi rayonnante et de son exemplaire obéissance dans les épreuves.

Nous te prions, Père, de hâter le jour où l’Église reconnaîtra publiquement la sainteté de sa vie, afin que son exemple bienfaisant entraîne nos frères à croire en la Parole de Dieu.

Que l’intercession du frère Marie-Joseph Lagrange nous obtienne les grâces dont avons besoin, et en particulier : (préciser laquelle)…..

Nous te le demandons, Père, au nom de ton Fils Jésus Christ dans la communion du Saint-Esprit, un seul Dieu vivant pour les siècles des siècles. Amen.

La prière pour demander la béatification du P. Lagrange est aussi une prière pour obtenir des grâces par son intercession. Les personnes ayant obtenu des grâces sont invitées à le faire savoir à fr. Manuel Rivero, o.p. : pere.marie.joseph.lagrange@gmail.com, ou bien par courrier à l’association des amis du père Lagrange – Dominicains – 9 rue Saint-François-de-Paule-06357 Nice Cedex 4 – France.

8 septembre 2018

Naissance de la Vierge Marie-Enluminure-Don Silvestro de Gherarducci (14e)

Nativité de la Vierge Marie : « Je remets tout entre les mains de ma Maîtresse et Mère, par le père Lagrange o.p.

La suite des travaux scientifiques [du P. Lagrange], et jusqu’à leur objet, est confié de la même façon à Marie :
« Donc le 8 septembre, je me remets de nouveau entre les mains de ma Maîtresse et Mère : c’est pour cela que je ne fais aucune démarche ; l’initiative doit venir d’elle. J’ai beaucoup hésité si je ne ferais pas un manuel de critique textuelle. J’y renonce. Il me semble qu’il vaut mieux aborder la question des origines du mysticisme. […] Le mysticisme, manqué dans Platon, exterminé par Aristote, était en germe dans l’A.T. avec l’amour de Dieu : il se développe in Christo Jesu. »
« À vos pieds, Mère tendrement aimée, Maîtresse à laquelle je veux obéir. »

(Bernard Montagnes o.p., Marie Joseph Lagrange. Une biographie critique, Cerf, 2004, p. 564.), Cerf, 2014, p. 564.) (Journal spirituel, 8 septembre 1928, Cerf, 2014, pp. 444-445.)

4 septembre 2018

Marie et l’Enfant par Barnaba da Modena (14e)

Marie et le mystère du Christ et de l’Église par Manuel Rivero o.p.

Pour le frère Lagrange, Marie est à situer dans le mystère du Christ et de l’Église comme le dira plus tard le concile Vatican II dans sa Constitution Lumen gentium au chapitre VIII. Il va à Jésus par Marie et à Marie par Jésus : « Rien qui ne soit pour Jésus ; mais aussi rien qui ne soit offert à Marie pour Jésus. Prier Jésus, toujours, par Marie, toujours : ne les isoler jamais. Jésus dans les bras de Marie. » (Journal spirituel, 21 avril 1881.)(Manuel Rivero o.p. – Le père Lagrange et la Vierge Marie, Cerf, 2012.)

 

 

3 septembre 2018

Saint Grégoire le Grand, pape et docteur de l’Église, † 604

Le père Lagrange au service de la vérité.

Les exigences de cette forme de service de la vérité, le père Lagrange les a d’autant mieux mesurées qu’il se les est d’abord appliquées à lui-même, en acquérant la compétence scientifique la plus rigoureuse, la plus capable de s’imposer au monde savant. À propos du P. Vincent Scheil, futur déchiffreur de la stèle d’Hammourabi, qui de Mossoul était venu à Jérusalem en 1890 ou 1891, le P. Lagrange écrit [dans une lettre à MGillet, le 12 juillet 1931] : « Lorsque le P. Scheil est venu à Jérusalem, il y a quarante ans, il me disait qu’on le priait d’éditer en arabe des textes de saint Grégoire le Grand : « ce serait plus conforme à sa vocation ». Je me suis permis de lui dire : « Devenez le premier assyriologue de France, ce sera encore plus conforme à votre vocation ». » C’est ainsi que le P. Lagrange a accompli intégralement sa vocation dominicaine.

(Bernard Montagnes o.p., Marie-Joseph Lagrange. Une biographie critique, Cerf, 2004, pp. 554-555.)

http://www.ebaf.edu/archeologie/figures-archeologiques/