Belle fête de Notre-Dame du Mont-Carmel en ce 16 juillet. Le père Lagrange vénérait profondément la Vierge Immaculée par Fr. Manuel Rivero O.P.

Saint Denis (La Réunion), le 16 juillet 2020.

Chers amis spirituels du père Lagrange,

Belle fête de Notre-Dame du Mont-Carmel en ce 16 juillet. Le père Lagrange vénérait profondément la Vierge Immaculée.

À la grotte de Lourdes, le 16 juillet 1858, fête de Notre-Dame du Mont-Carmel, la Vierge Marie était apparue pour la dernière fois à Bernadette Soubirous. Apparition silencieuse, où « la Dame de la grotte était plus belle que jamais », selon le témoignage de la sainte voyante. Par ailleurs, sainte Bernadette de Lourdes déclarait que la Vierge Marie était tellement belle que l’on voudrait mourir pour la revoir.

La mère de Jésus resplendit de la lumière de son Fils ressuscité. Celle qui a participé aux souffrances du Calvaire où « une épée a transpercé son âme » (Évangile selon saint Luc 2,35), rayonne maintenant du bonheur de Dieu lui-même.

À la grotte de Lourdes, le 16 juillet 1858, fête de Notre-Dame du Mont-Carmel, la Vierge Marie était apparue pour la dernière fois à Bernadette Soubirous. Apparition silencieuse, où « la Dame de la grotte était plus belle que jamais », selon le témoignage de la sainte voyante. Par ailleurs, sainte Bernadette de Lourdes déclarait que la Vierge Marie était tellement belle que l’on voudrait mourir pour la revoir.

La mère de Jésus resplendit de la lumière de son Fils ressuscité. Celle qui a participé aux souffrances du Calvaire où « une épée a transpercé son âme » ( Évangile selon saint Luc 2,35), rayonne maintenant du bonheur de Dieu lui-même.

À la différence de l’apôtre saint Pierre qui a reçu la grâce et la mission du gouvernement et de la prédication, la Vierge Marie a été investie d’une mission de maternité physique mais surtout spirituelle. Vocation autre et très haute, la bienheureuse Vierge Marie occupe la première place dans le Peuple de Dieu. À chaque messe, l’Église la cite en premier lieu dans toutes les prières eucharistiques, avant les apôtres.

Avant tout, la Vierge Marie brille comme un modèle de foi et d’intercession auprès de l’humanité. Sa prière, confiante, respectueuse et attentive aux besoins des hommes,  attire l’intervention salvifique de Jésus le Christ. À Cana, Jésus avait changé l’eau en vin en réponse aux paroles compatissantes de sa mère : « Ils n’ont pas de vin » (Évangile selon saint Jean 2,3).

Donnée comme mère spirituelle au disciple Jean, qui représentait la communauté chrétienne sur le Calvaire, la mère de Jésus devient la Mère spirituelle des disciples de Jésus. Tout au long de l’histoire de l’Église, sur les différents continents, les chrétiens ont témoigné de cette présence spirituelle et bienfaisante de la Vierge Marie.

Les sociologues ne cachent pas leur étonnement devant la force et le courage de tant de millions d’hommes, de femmes et des enfants, qui ont fait face à la persécution, à la maladie et à la pauvreté, grâce à leur attachement à la dévotion mariale notamment par la prière du chapelet.

Patronne des marins souvent exposés aux tempêtes, invoquée sous le vocable « Stella maris », « Étoile de la mer »,  Marie veille sur ses enfants. « Souvenons-nous que l’on n’a jamais entendu dire que ceux qui ont imploré son aide aient été laissés sans consolation. »

Le colloque sur le père Lagrange prévu au mois de février à Bologne (Italie) n’a pas pu avoir lieu à cause du Covid 19 mais les textes préparés par les intervenants seront prochainement publiés par la revue théologique Sacra Doctrina des Dominicains à Bologne. C’est ainsi que j’ai envoyé ma contribution « La Vierge Marie dans les textes et dans la vie du père Lagrange », en relevant notamment les commentaires du fondateur de l’École biblique de Jérusalem dans son Évangile de Jésus-Christ et dans son Journal spirituel.

Le page Facebook « Marie-Joseph Lagrange, dominicain » présente régulièrement des textes et des nouvelles sur la vie et la spiritualité du père Lagrange. Le nombre de personnes qui les lisent augmente jour après jour et les « partages » avec d’autres Facebook personnels et institutionnels multiplient le rayonnement de ses enseignements. Pour ceux qui n’ont pas Facebook, ils peuvent retrouver les mêmes textes sur le site internet. Nous regrettons beaucoup de ne pouvoir atteindre ceux qui n’ont pas internet. Dans ce cas, si vous souhaitez recevoir les textes du mois écoulé, il est possible de vous les faire parvenir, sur demande, par courrier (2 à 4 pages).

Nous pouvons compter sur l’intercession du père Lagrange au Ciel.

Membres de l’association, nous collaborons à l’évangélisation en faisant connaître la sainteté de l’intelligence de la foi en la Parole de Dieu dont témoigne le père Lagrange.

Le chapitre général de l’Ordre des prêcheurs qui s’est tenu au Vietnam l’an dernier a mis en valeur la synergie entre l’étude et la vie communautaire. À ce propos, le père Lagrange est cité dans les actes du Chapitre, grand et rare honneur, comme un modèle de vie apostolique, intellectuelle et dominicaine. Le père Lagrange a toujours travaillé en équipe avec d’autres chercheurs. Il n’a pas créé l’École biblique « à côté du couvent » saint Étienne de Jérusalem mais « dans le couvent » pour vivre l’unité de la vie spirituelle chrétienne et dominicaine : prière, vie fraternelle de charité, étude et prédication.

Présent à ce chapitre général de Bien-Hoa en 2019, j’ai porté les images et les feuillets de présentation de la vie et de l’œuvre du père Lagrange en plusieurs langues : français, espagnol, anglais et vietnamien. Les frais d’édition, de transport et de douane ont été importants mais ils ont permis la découverte du père Lagrange à de nombreux membres de la Famille dominicaine sur les cinq continents et en particulier au Vietnam.

Régulièrement nous recevons des demandes de reliques et d’informations sur le père Lagrange en provenance de différents pays et continents.

Il convient d’associer de nouveaux frères dominicains et de nouveaux membres à notre mission. J’espère que lors de notre prochaine assemblée générale nous pourrons étoffer notre bureau et développer encore nos activités. Pour cela, nous avons besoin de votre contribution à travers les cotisations et des dons. Merci pour tout ce que vous faites déjà dans ce sens.

Le 10 de chaque mois, je célèbre la messe pour la cause de béatification du père Lagrange et pour les membres de l’association.

En vous gardant dans ma prière à la messe et au rosaire si aimé du père Lagrange, je me confie à mon tour à votre intercession auprès du Père de qui vient tout don parfait.

Fr. Manuel Rivero O.P.

Président