Écho de notre page Facebook : mai 2016

31 mai 2016

Magnificat !

Visitazione Moretto da Brescia (c. 1498-1554)

Visitazione
Moretto da Brescia (c. 1498-1554)

Marie adorait Dieu dans les Écritures. La source était limpide dans son cœur. Une nouvelle révélation la fit jaillir, et ce fut le Magnificat. Notre pauvre érudition n’est pas toujours exempte de myopie. Nous pointons avec une diligence louable tous les mots du cantique qui se trouvent déjà dans l’Ancien Testament. […] Mais nous ne comprenons pas assez à quel point le Magnificat exprime les sentiments suggérés par la Révélation ancienne, embrassée dans son esprit, au moment où elle va se dépasser elle-même par l’amour du salut, dans un tressaillement de joie (P. Lagrange dans « Marie à Nazareth »).

 

29 mai 2016

Dans cette église, le 12 mars 1855, jour de St Grégoire, j’ai été baptisé et, selon l’usage consacré à Marie à l’autel de la Vierge noire (Père Lagrange, Journal spirituel, Éd. du Cerf, 2014. )

Diocèse de Belley-Ars
Notre-Dame de Bourg#‎MoisdeMarie‬ Prions avec la statue de Vierge à l’Enfant, au-dessus du portail de Notre-Dame de Bourg, copie d’une statue d’Antoine Coysevox, sculptée au XVIIIe siècle.

En ce jour de fête des mères, prions pour les mamans :

Marie, Mère de Jésus,
Mère dans la foi et disciple de ton Fils,
Toi qui a permis à Jésus dans le foyer de Nazareth
De grandir en âge, en maturité et en grâce,
Nous te confions toutes les mamans.

Qu’elles apprennent de toi
La fidélité à leur mission,
Qu’elles soient pour ceux et celles qu’elles ont mis au monde
Donneuses de vie
Chaque jour de leur existence
Par leur écoute et leur tendresse.

Qu’elles apprennent de toi à être attentives
À ce qui grandit et mûrit
Dans le cœur de leurs enfants,
Qu’elles sachent aussi recevoir autant que donner,
Qu’elles sachent reconnaître
Les richesses du cœur et de l’esprit
De ceux et celles qu’elles ont
Pour mission d’aider à grandir

29 mai 2015

C’est avant le 15 août 1879 et après trois jours de retraite à la Chartreuse de Sélignac, foyer spirituel du diocèse de Belley, que le P. Doussot engagea Albert Lagrange à voir la province de Toulouse pour entrer dans l’Ordre de Saint-Dominique. (Souvenirs personnels et Journal spirituel du P. Lagrange)
Photo de Diocèse de Belley-Ars.

Vierge à l'Enfant-Sélignac‪Diocèse de Belley-Ars #‎MoisdeMarie‬ : Prions avec l’Icône de la Vierge à l’Enfant de la Chartreuse de Sélignac.

En la suivant, on ne dévie pas.
En la priant, on ne désespère pas.

En pensant à elle, on ne se trompe pas.
Si elle te tient par la main, tu ne tomberas pas.
Si elle te protège, tu ne craindras pas.
Si elle est avec toi, tu es sûr d’arriver au but.
Marie est cette noble étoile dont les rayons illuminent le monde entier,
dont la splendeur brille dans les cieux et pénètre les enfers.
Elle illumine le monde et échauffe les âmes.
Elle enflamme les vertus et consume les vices.
Elle brille par ses mérites et éclaire par ses exemples.
Ô toi qui te vois ballotté au milieu des tempêtes, ne détourne pas les yeux de l’éclat de cet astre si tu ne veux pas sombrer.
Si les vents de la tentation s’élèvent, si tu rencontres les récifs des tribulations, regarde l’étoile, invoque Marie.
Si tu es submergé par l’orgueil, l’ambition, le dénigrement et la jalousie, regarde l’étoile, crie Marie.
Si la colère, l’avarice ou les fantasmes de la chair secouent le navire de ton esprit, regarde Marie.
Si, accablé par l’énormité de tes crimes, confus de la laideur de ta conscience, effrayé par l’horreur du jugement, tu commences à t’enfoncer dans le gouffre de la tristesse, dans l’abîme du désespoir,
pense à Marie.
Que son nom ne quitte pas tes lèvres, qu’il ne quitte pas ton coeur et pour obtenir la faveur de ses prières, n’oublie pas les exemples de sa vie.

Saint Bernard (1090-1153)

 

29 mai 2016

Notre-Dame du Saint- Sacrement

Notre-Dame du Saint- Sacrement

 

 

« Jésus enfant dans l’hostie, voilà ma vie : Ô Jésus vivant en Marie, venez et vivez en moi ! »

« Cachez moi dans votre Très Saint Sacrement, faites-moi vivre de votre vie cachée d’adoration, d’action invisible. »

(P. Lagrange. Journal spirituel, Éd. du Cerf, 2014)

 

26 mai 2016

Notre Dame des Prêcheurs

Notre Dame des Prêcheurs

 

 

« La Bienheureuse Vierge Marie a détruit dans sa personne toutes les hérésies : elle est Mère de Dieu, donc, le Fils de Dieu, Jésus-Christ, n’est qu’une seule personne, et il a deux natures puisqu’il est aussi vraiment son Fils, né de sa substance. »

« Daignez donc, ô Mère de la Sagesse, instruire vos enfants : votre conversation n’a pas d’amertume, votre discipline est douce, vos leçons forment l’esprit et le cœur. »

(Père Lagrange. Journal spirituel, Éd. du Cerf, 2014).

 

 

24 mai 2016

Translation de N. P. S. Dominique

La Gloire de Saint Dominique (détail) Guido Reni 1575-1642)

La Gloire de Saint Dominique
(détail) Guido Reni 1575-1642)

 

La sainteté consiste dans l’imitation de Notre Seigneur. Mais personne ne peut reproduire entièrement toutes les perfections de ce divin modèle. Il m’a bien fait comprendre ce matin que je devais m’appliquer surtout à retracer en moi les traits de Notre Père Saint Dominique. De même que Marie est pour tous les chrétiens l’océan des grâces, le seul réservoir qui nous les distribue, Saint Dominique est le fleuve qui nous les apporte (Père Lagrange, Journal spirituel).

 

22 mai 2016

Spiritu Santo

 

L’Esprit de Dieu était déjà révélé dans l’Ancienne Alliance, avec son office d’inspirateur de la vérité et des actions héroïques. Ce que Jésus fait ici connaître à ses Apôtres, c’est son rapport avec le Fils et avec le Père. Il n’en a pas parlé aux Juifs, car pour l’entendre il fallait d’abord croire au Fils. Le Fils étant Dieu, comme le Père, l’Esprit de Dieu est aussi le sien. Les Apôtres l’entendirent alors, et le comprirent mieux plus tard.

L’Esprit ayant été promis pour assister les Apôtres, et aussi pour les consoler du départ du Christ, l’Église a entendu son nom de Paraclet, littéralement Assistant ou Défenseur, dans le sens voisin de Consolateur. Il est surtout Assistant pour l’autorité ecclésiastique enseignante, et surtout Consolateur de tous comme l’hôte très suave de chaque âme : Consolator optime, dulcis hospes animae, dans la prose incomparable de la Pentecôte  (Père Lagrange dans l’Évangile de Jésus Christ). – Veni Sancte Spiritus.

 

21 mai 2016P. Cormier et P. Lagrange

Mémoire pour l’Ordre des Prêcheurs du bienheureux Hyacinthe-Marie Cormier, date de son élection en tant que maître de l’Ordre (1904-1916)

Le Père Cormier (1832-1916), le Père Lagrange (1855-1938) et la prière du Rosaire

En ce mois de mai, la nature qui refleurit nous conduit à honorer la Vierge Marie, Mère de Dieu, dans la prière du Rosaire.

Lire la suite : Le Père Cormier, le père Lagrange et la prière du Rosaire http://rosarium.op.org/node/200

Confions notre prière à l’intercession de ces deux grandes figures spirituelles dominicaines.

 

17 mai 2016

Marie écrivant le Magnificat Maria Ellenrieder (1833)

Marie écrivant le Magnificat
Maria Ellenrieder (1833)

 

« Dieu tout-puissant, Dieu très saint, Dieu Sauveur, Dieu infiniment miséricordieux, qui rassasie les pauvres qui ont faim, qui résiste aux superbes en les laissant à leur impuissance à s’approcher de sa Sainteté, Dieu clément et prompt à pardonner, Dieu qui avait promis le salut à Abraham dans son héritier et non dans une Loi dont ses interprètes ne comprenaient plus l’esprit, tel était le Dieu qu’adorait Marie dans les Écritures » (Père Lagrange. Marie à Nazareth).

 

 

 

Pentecôte 2016

Jésus promet à ses disciples sa présence et celle du Père et de l’Esprit Saint

Pentecôte Jan Joest van Kalkar (1450-1519)

Pentecôte
Jan Joest van Kalkar (1450-1519)

« Seigneur, et qu’est-il donc advenu, pour que vous deviez vous manifester à nous et non point au monde ? » (Jean 14, 22)

Jésus [à Judas, – non pas l’Iscariote –] lui donne à entendre que cette manifestation intime exige l’amour et un grand amour : elle consistera dans la venue du Père et du Fils en l’âme de celui qui aime, venue qui se prolongera en une demeure. De nouveau le Maître atteste qu’il ne fait que leur transmettre l’enseignement du Père. C’était dans l’ordre qu’il instruisît de son vivant ; – saint Jean atteste ainsi la réalité de l’affirmation du Sauveur –, mais il savait qu’il ne serait compris que par l’opération du Paraclet, envoyé par le Père pour leur remettre dans l’esprit tout ce qui leur avait été dit, dans une lumière plus claire, et avec les développements et l’accent nécessaires pour que la doctrine soit gravée en ceux qui en étaient les dépositaires et devaient en être les hérauts (Père Lagrange. L’Évangile de Jésus Christ).

13 mai 2016

Sainte Margherita Maria Alacoque_D

 

Le 13 mai 1920, Benoît XV canonisait Marguerite-Marie Alacoque, parente par alliance du père Lagrange.
En 1909, le P. Lagrange écrivait dans son Journal spirituel : « Sous la protection de la Bienheureuse Marguerite Marie Alacoque, je promets à Dieu, si je puis le faire, dans le cas où nous échapperions à ces dangers qui menacent encore l’École, de travailler à sa canonisation ». En 1931, le père Lagrange effectuait un ajout à cette ligne : « Elle n’en a pas eu besoin. » « Priez pour moi, admirable sainte. »

 

 

10 mai 2016

« Ô Marie, Vierge Immaculée, je ne désire que votre exaltation et votre gloire » (Père Lagrange, Journal spirituel).

Joignons nos prières à celles de fr. Manuel Rivero o. p. qui célèbre la messe de ce jour aux intentions des amis de l’association et, aujourd’hui, particulièrement à l’intention confiée par Marie Anne, mère de sept enfants, pour sa guérison. Nous la confions à l’intercession de la Vierge Marie et du père Lagrange.

Le mardi 10 mai je célébrerai la messe pour les amis du père Lagrange au monastère des moniales dominicaines de Saint-Denis de La Réunion. Joie de goûter la Parole de Dieu. Fr. Manuel.

8 mai 2016

La Vierge Patronne de l'Ordre Dominicain. Basilique Ste Sabine. Rome

La Vierge Patronne de l’Ordre Dominicain.
Basilique Ste Sabine. Rome

 

 

« Mère du Verbe, Patronne des Prêcheurs.

Elle procure la Parole aux prédicateurs.

Je suis la servante du Seigneur, qu’il m’advienne selon ta Parole (Luc 1, 38). »

(Père Lagrange. Journal spirituel)

Litanies mariales de l’ordre des Prêcheurs

 

 

5 mai 2016

Ascension-Hechingen(1846-1848) by RaflR

Ascension-Hechingen (1846-1848)

Ascension du Seigneur Jésus au Ciel

Le Christ leva les mains et bénit les siens. Puis il s’éloigna, et ils le virent enlevé au ciel. Prosternés à terre, ils comprirent que cette apparition était la dernière. Et au lieu d’être envahis par la tristesse, ils éprouvaient cette grande joie qu’il leur avait promise à la Cène (Jean 16, 22).

Où est Jésus Christ ? Il est, dit l’évangile de saint Marc (16, 19), assis à la droite de Dieu, c’est-à-dire qu’il est associé à la puissance de son Père. Il y a là un mystère pour notre intelligence, un des aspects insondables du mystère de l’Incarnation. Nous sommes invités à rejoindre notre Sauveur. La certitude de notre espérance n’est pas amoindrie par le voile de la foi, qui sera levé un jour (Père Lagrange. L’Évangile de Jésus Christ).

Pour méditer le deuxième mystère glorieux : Ascension du Seigneur Jésus au Ciel

 

2 mai 2016

Madone de Foligno Raffaello Sanzio (1483-1520)

Madone de Foligno
Raffaello Sanzio (1483-1520)

Dans le monde entier, la Vierge est associée au grand signe que Dieu a donné à la Maison de David. C’est la Vierge byzantine, triste et majestueuse, avec une douceur compatissante ; la Vierge espagnole, transfigurée et radieuse ; la Vierge d’Angelico de Fiesole, consumée d’amour, la Vierge de Raphaël, aimable et gracieuse… Chaque peuple, chaque artiste a marqué sur ses traits sa conception de la beauté et de la bonté, et quand l’artiste a échoué, quand il n’a fait qu’une œuvre sans proportions, ni expression, ni couleur, l’âme du peuple a fait le reste, et il n’aime pas moins sa Vierge rustique que les chefs-d’œuvre des Maîtres. Elle a son enfant dans ses bras, comme la fleur repose sur la tige, et s’il y a parmi les hommes de douces joies, les plus intimes et les plus confiantes s’expriment encore par les paroles du prophète : « Car un enfant nous est né, un fils nous a été donné, la souveraineté est sur son épaule. On le nommera Conseiller, Admirable, Dieu fort, Père éternel, Prince de paix ! » Les âmes tentées d’abandonner le droit et la justice viennent chercher la force auprès de ce berceau : des milliers d’enfants pauvres sont recueillis et traités avec des soins maternels, parce que Jésus a été enfant. Si l’on pèche encore sur la terre, Dieu trouve dans le cœur des saints des compensations dont seul il connaît la valeur, et tous savent dans l’Église catholique que les plus beaux triomphes de l’Enfant, Père éternel, Prince de paix, auront lieu dans le ciel, quand le péché aura disparu de la montagne sainte. (P. Lagrange, Extrait de La Vierge et Emmanuel)

 

1er mai 2016

saint Joseph-and-Jesus-detail_Fresco in the St Joseph Chapel St Benedict's Abbey, Atchison

Saint Joseph et Jésus Fresque, détail. Chapelle St Joseph St Benedict’s Abbey, Atchison

 

 

Ô glorieux et très bon saint Joseph, je suis honteux de vous invoquer si peu souvent. Du moins, très indulgent Père nourricier de Jésus, daignez présenter à votre Épouse Immaculée les misérables prières que je lui adresse, et les faire agréer d’elle. En la priant, j’ai toujours recours à vous qu’elle m’a donné pour patron. (Père Lagrange. Journal spirituel.)