La sainteté de Dominique, lumière pour l’Ordre des Prêcheurs par fr. Bruno Cadoré, Maître de l’Ordre des Prêcheurs

Le témoignage de sainteté du frère Marie-Joseph Lagrange

bientôt proposé.

 

Lire la lettre de fr. Bruno Cadoré o.p.,

Maître de l’Ordre des Prêcheurs

La sainteté de Dominique, lumière pour l’Ordre des Prêcheurs

(lien ci-dessous)

http://www.op.org/fr/content/la-saintete-de-dominique-lumiere-pour-lordre-des-precheurs-0

 

Santo Domingo de Guzmán
Berruguete, Pedro
Copyright de la imagen ©Museo Nacional del Prado

 

La vie et l’œuvre du serviteur de Dieu, le frère Marie-Joseph Lagrange (1855-1938), fondateur de l’École biblique de Jérusalem, peuvent devenir une lumière et une référence à l’heure où l’Église catholique s’évertue à renouveler son élan missionnaire, ses méthodes et son langage en célébrant le synode de la Nouvelle Évangélisation[1] et l’Année de la Foi.

(1) Voir : Synode des évêques, XIIIe Assemblée ordinaire, La Nouvelle Évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne, Instrumentum laboris, Cité du Vatican 2012. En rigueur de termes, la foi est une grâce divine dont les hommes peuvent témoigner par l’exemple et la parole.