Témoignage-Hommage de Mgr Charles Molette en faveur du père Lagrange

 

P. Ambroise-Marie Carré o.p.

Le 17 septembre 1994, le R. P. A. M. Carré, o. p. de l’Académie française, Commandeur de la Légion d’Honneur remettait la Croix de Chevalier de la Légion d’Honneur à Mgr Charles Molette, Prélat d’honneur de Sa Sainteté.

 

Mgr Charles Molette, académicien, historien, biographe, succédait à Mgr André Decourtray à l’Académie française.

Mgr Charles Molette

Dans la très belle réponse de Mgr Charles Molette au R. P. A.-M. Carré, nous avons relevé quelques courts extraits mais combien significatifs sur le Père Lagrange :

[…] Permettez-moi, mon Père, de me tourner vers la grande figure du père Lagrange, votre aîné dans l’Ordre de saint Dominique ; ne pouvons-nous pas espérer sa prochaine béatification, après celle du Très Révérend Père Cormier ? Cette grande figure du père Lagrange, en effet, nous montre jusqu’où […] un authentique savant, qui étudiait le témoignage de l’Écriture sur le Christ, fut appelé à souffrir dans son combat pour la vérité de l’Évangile. Et par un double procès : d’une part, celui que lui opposait l’intelligentsia de l’antidogmatisme le plus virulent, soucieux de défendre un psittacisme tenant lieu de fidélité.

[…] Il m’incombe donc, puisqu’il s’agit de mon entrée dans notre premier Ordre national, de voir dans le présent adoubement un encouragement de la nation à ne pas déserter le service de la vérité méconnue, bafouée, battue en brèche. Un mot, dont le père Lagrange lui aussi a éprouvé la vérité des termes, exprime la portée de ce combat :

« Les vérités battues en brèche s’imposent avec plus d’insistance à ceux qui en sont souvent d’involontaires victimes » (lettre du 24 février 1968 du cardinal Wojtyla, archevêque de Cracovie, au père de Lubac). https://www.aaef-asso.fr/fichiers/images/Bulletins/AAEF_bulletin_42NB.pdf