Écho de notre page Facebook : juillet 2015

30 juillet 2015

Saint Ignatius_of_Loyola's_Vision_of_Christ_and_God_the_Father_at_La_Storta_Le Dominiquin(1581-1641)

L’expérience de saint Ignace à La Storta (Rome). Vision du Christ et de Dieu le Père par Domenico Zampieri ou Le Dominiquin (1581-1641).

Saint Ignace de Loyola, priez pour moi (Père Lagrange. Journal spirituel).

http://www.ndweb.org/2014/07/donne-moi-seulement-de-taimer/

 

 

 

 

 

 

 

 

26 juillet 2015

LECTIO DIVINA AVEC LE PÈRE LAGRANGE. Guérison du fils d’un fonctionnaire royal (37)

http://www.mj-lagrange.org/?p=7643

 

25 juillet 2015

https://freresetudiantsdominicainsdefrance.wordpress.com/2015/07/22/vous-avez-aime-le-livre-vous-allez-aimer-le-pays-session-dete-de-lecole-biblique-et-archeologique-francaise-de-jerusalem-couvent-dominicain-saint-etienne-de-jerusalem/

 

25 juillet 2015

Partage d’une photo du Bienheureux Hyacinthe-Marie Cormier, O. P.

Hyacinthe-Marie Cormier OP

22 juillet 2015 : Sainte Marie-Madeleine

Sainte Marie-Madeleine (détail) Giotto di Bondone (13e)

Sainte Marie-Madeleine
(détail) Giotto di Bondone (13e)

« Nos faiblesses sont la raison de nos privilèges. Le Fils de Dieu a exposé son honneur aux yeux des anges pour épouser la pauvre humanité tombée ; il a voulu une Mère Immaculée ; mais au-dessous, dans la région des saints, celle dont il est dit qu’elle a beaucoup aimé est Marie-Madeleine. (On dit qu’au ciel elle occupe la place de Lucifer). Me considérer auprès de mes frères comme sainte Marie-Madeleine aux pieds de Marie Immaculée […] Je demande à Marie-Madeleine, la contrition parfaite par l’amour » (Père Lagrange, Journal spirituel).

 

 

 

16 juillet 2015 : Notre-Dame du Mont-Carmel
« Travailler à la gloire de Dieu, en me sanctifiant moi-même. Honorer la très Sainte Vierge en imitant ses vertus » (16 juillet 1882, Père Lagrange, Journal spirituel).
https://www.dailymotion.com/video/x21irsg_4-prier-avec-l-icone-de-notre-dame-du-mont-carmel_webcam?start=31

 

 

15 juillet 2015 : Un beau témoignage sur l’adoration eucharistique

 

 

13 juillet 2015Saint Henri-Bamberg,_Kloster_Michelsberg,_Interior,_Tomb_004

Le P. Lagrange pensait que la vérité religieuse ne progresse ni par la hargne, ni par la froide démonstration, mais dans le seul climat de charité (Un témoignage du P. Ephrem Lauzière, O. P., 1992).

Aujourd’hui, saint Henri, empereur et confesseur, patron des oblats.

Bonne fête à tous ceux qui se prénomment HENRI !

 

11 juillet 2015

Saint Benoît de Nursie Cloître de Subiaco, Ombrie, Italie.

Saint Benoît de Nursie
Cloître de Subiaco, Ombrie, Italie.

Le saviez-vous ? Le père Lagrange a enfoui dans les fondations de l’École biblique de Jérusalem une série de médailles, dont celle de saint Benoît. L’École se trouve placée sous le patronage de saint Benoît dont le père Lagrange a voulu imprimer ainsi l’inspiration spirituelle.

Saint Benoît a été proclamé père de l’Europe par le pape Paul VI, le 24 octobre 1964, lui attribuant les titres de messager de la paix, architecte de l’unité, maître de la culture et de la civilisation, héraut de la foi chrétienne, fondateur du monachisme occidental.
Aujourd’hui, saint Benoît a grand besoin de nos prières !

http://www.ndweb.org/2012/10/priere-pour-leurope-cardinal-carlo-maria-martini/#.VaDc-yELA20.facebook

 

10 juillet 2015

En ce jour anniversaire, comme chaque mois à la même date, nous sommes en union de prières avec fr. Manuel RIVERO o.p. qui célèbre la messe de ce jour aux intentions des amis du père Lagrange et pour sa prochaine béatification.

http://mj-lagrange.org/wp-content/uploads/2010/05/Prière.jpeg

 

9 juillet 2015St-Thomas enseignant

« J’entendis pour la première fois ces conseils [du père Lagrange] : Lisez l’Évangile. Ceux qui l’ont écrit ont, chacun, une note distinctive. Vous finirez par la découvrir vous-même. Et dans le texte vous trouverez souvent explication et lumière : une phrase pourra en éclaircir une autre, et même une page entière » (Témoignage de fr. Louis Fazzi op.)

 

st_peter. Borrassa Louis. 1411-138 juillet 2015

[…] Je n’osais plus mettre les pieds dans cette Église dont les « bons chrétiens » m’avaient jugée indigne, j’ai trouvé dans l’exemple du Père Lagrange la force de pardonner… et j’ai eu honte de la rancune gardée durant tant d’années, au point de brûler l’épais dossier gardé de ce temps-là (Témoignage de Marie-Ange, 88000).

 

 

6 juillet 2015Le Chemin, la Vérité, la Vie (Saint Ambroise)

Avec quelle passion nous recherchons la vérité pour elle même, et que si nous sommes si attachés à l’autorité de l’Église, c’est que l’amour de la vérité et l’attachement à l’Église ne sont pour nous qu’un seul et même sentiment (P. Marie-Joseph Lagrange O. P., RB 5, 1896, « L’inspiration et les exigences de la critique »).

 

3 juillet 2015

Saint Thomas apôtre-Giovanni_Battista_da_Faenza_-_The_Incredulity_of_Saint_ThomasIl s’écria : « Mon Seigneur et mon Dieu. » Et Jésus, avec un sourire de pardon : « Tu crois après avoir vu ? » Ce n’est pas étonnant, ni très méritoire ! Heureux ceux qui croient sans avoir vu !

Et Thomas lui-même en était là. Il avait excédé en refusant de croire à la résurrection de son maître sur le témoignage de ses frères dont il connaissait la sincérité. C’est ce que Jésus fait ressortir doucement : il a voulu voir de ses yeux le corps du ressuscité, et l’ayant vu, il n’avait plus à s’en rapporter à d’autres sur ce fait.

Mais, comme a très bien dit saint Grégoire, ayant vu l’humanité glorieuse, il a cru à la divinité, ce qui est le véritable acte de foi. Cet acte exigeait déjà, il exige encore, l’adhésion de l’intelligence à une vérité révélée par le Christ lui-même et par conséquent révélée par Dieu.

Cette adhésion était plus facile aux Apôtres, parce que l’affirmation de Jésus était confirmée par sa résurrection. Mais ils étaient plus heureux de croire en sa divinité que d’avoir joui de la présence sensible de son humanité. Ce bonheur, prélude de la béatitude éternelle, est aussi le lot de ceux qui croient sans avoir goûté la même consolation. Ils doivent d’ailleurs se souvenir que Jésus leur a promis que sa présence intérieure ne leur ferait pas défaut, dans la compagnie du Père et de l’Esprit Saint, présence qui rend la foi plus facile et plus douce (L’Évangile de Jésus Christ par le P. Lagrange).